Ethylotest NF

La loi Française

Depuis le 1er juillet 2012, la loi oblige chaque conducteur à disposer en permanence d’un Contrôle ethylotestéthylotest en état de fonctionner dans son véhicule.  En l’absence d’éthylotest ou de la conformité à la norme NF de celui-ci, vous serez passibles d’une amende de 11€. Cette verbalisation sera mise en place dés le 1er mars 2013.

L’objectif de cette loi est de faire diminuer le nombre de victimes d’accidents de la route dus à la conduite en état d’ivresse.

L’achat d’au moins un éthylotest est donc obligatoire et il faudra vérifier régulièrement sa date de péremption. Celle-ci  est en moyenne de 2 ans suivant le constructeur. Comme vous pourriez vous en servir à tout moment,  vous devrez en acheter plusieurs pour en avoir toujours un de disponible dans votre véhicule en cas de contrôle.

La norme NF

Afin de de garantir la précision de vos éthylotests, ceux-ci devront obligatoirement êtres conformes à la norme NF. Si la conformité à cette norme n’est pas explicitement écrite sur le dispositif, vous pourrez être verbalisé au même titre que si vous n’en avez pas.
Les deux normes obligatoires sont les normes NF X  20-702 pour les modèles chimiques, et NV X 20-703 pour les modèles électroniques.

Les ethylotests chimiques

Un éthylotest chimique : comment ça marche ?

Les éthylotests à usage unique, qui vont être obligatoires dans nos véhicules, fonctionnent par réaction chimique. Lorsque l’on a consommé de l’alcool, l’éthanol passe du sang à l’air des poumons. Et lorsque celui-ci est expiré dans le ballon, l’éthanol contenu dans l’haleine rentre en contact avec le dichromate de potassium présent dans le petit tube en verre de l’éthylotest cela forme alors de l’acide éthanoïque de couleur verte. Si la consommation d’alcool est trop importante les ions verts  formés par cette réaction vont se répandre le long du tube et atteindre le trait limite. Rappelons qu’en France  la limite d’alcool est fixée à : 0.5g/litre de sang soit 0,25g/litre d’air expiré

Attention de bien lire le mode d’emploi avant l’utilisation. En effet, il n’est pas rare de voir des gens placer l’embout sur le ballon avant de souffler dedans. la mesure n’est pas correcte dans ce cas. Il faut en effet gonfler le ballon avant de mettre l’embout, puis écraser le ballon afin d’en expulser l’air au travers de l’embout,  jusqu’à ce que celui-ci soit vide. L’embout qui permet d’effectuer la mesure contient des substances toxiques et il ne faut pas souffler directement dedans.

Les éthylotests électroniques

Si vous voulez disposer à tout moment d’un dispositif conforme et non périssable, vous pouvez aussi opter pour l’achat d’un éthylotest électronique. Celui-xi peux s’avérer plus pratique. Attention cependant, il vous faudra le ré-étalonner régulièrement pour que le taux d’alcool mesuré soit fiable, et il devra lui aussi être conforme à la norme NF.